Conseils utiles

Traitement boiterie cheval

Pin
Send
Share
Send
Send


vous devez prévoir suffisamment de repos, et seulement ensuite le prendre pour le travail. Un avis du médecin est nécessaire. Prévisions pour
récupération et retour à pleine charge, en règle générale, favorables. Dans certains cas
L'utilisation de phénylbutazolidone à l'intérieur donne un bon résultat.

La prévention est la même que pour l’atrophie des muscles de l’épaule.

Fracture de cet os bien protégé

rare, mais il faut le mentionner
pour que l'histoire soit complète. Plus souvent qu'autrement,
comme indiqué sur la fig. 17. Les fractures peuvent
se produire si le cheval a trébuché ou en
le résultat d'un impact direct, comme cela arrive avec
lourde chute sur le côté. Traitement chirurgical
pas

la seule chose que vous puissiez conseiller est
"Attends et vois." Un cheval ne veut généralement pas
se penche sur le pied. Seules de telles fractures sont visibles sur
grandes machines à rayons X vétérinaires.
Avec une telle fracture, comme dans la Fig. 17, le cheval peut
aller mieux. Avec d'autres fractures, en passant
au milieu de l'omoplate, pratiquement espérer
non

C’est un concept extrêmement large, s’il existe. Comme dit très sage et
observateur attentif, J. L. Dollar, «le diagnostic de la boiterie brachiale repose principalement sur
résultats négatifs dans une étude locale, plus les autorités locales
recherche, moins le diagnostic sera "boiterie de l'épaule". La plupart des chevaux se plaignent
les muscles de l’épaule souffrent réellement de maladie des sabots et (ou) de leurs parties du talon.

Les signes cliniques caractéristiques de cette maladie sont déjà décrits dans

section "bursite du biceps de l'épaule": résistance ou refus
mouvements dans l'articulation de l'épaule. À en juger par ma pratique de l'autopsie,
les principales causes de boiterie associées à l'épaule n'étaient qu'une atrophie
muscles de l’épaule, biceps, biceps, fractures de l’omoplate et graves
inflammation infectieuse articulaire aiguë ou chronique chez les poulains.

Chez les trotteurs et les amblères, la douleur est rapide dans la région

articulations de l’épaule, il semble être dû à l’utilisation de
dispositifs (casque) pour les mettre en mouvement. Cela arrive souvent avec les trotteurs,
qui refait les pacers. Alors qu'il apprend encore à faire des jambes avec
un côté (au lieu de sa démarche naturelle en diagonale), il peut
faire des erreurs: le pied avant est étendu vers l'avant, tandis que le pied arrière
recule. Cet écart peut causer de graves
contraction musculaire de l'épaule, entraînant une douleur de force variable.
De même, un harnais trop serré peut empêcher l'animal de trotter
(amble), et limiter ainsi le mouvement de l'avant ou de l'arrière
jambes, entraînant des signes évidents de muscle
surtension.

Fig. 17
Radiogramme
l'un des types
fractures scapulaires
ostéosynthèse avec
en utilisant une épingle.
Flèche supérieure -
omoplate inférieure -
extrémité supérieure
humérus

le pied avant avance
tandis que le dos (même
côté) - retour (à
essayant de trotter).
Tel

Comment guérir une boiterie chez le cheval

Conseils spécialisés pour la boiterie des chevaux.

Dr. Emmanuel Angeli - Diplomate, Européen, Américain et Royal Vet. Les collèges, spécialistes de la chirurgie et de l'orthopédie du cheval, expliqueront comment déterminer la boiterie d'un cheval et comment l'utiliser.

Qu'est-ce qui cause la boiterie chez les chevaux?

Les signes de boiterie provoquent dans la plupart des cas des douleurs dans l’un des membres, mais dans certaines conditions, la boiterie est affectée par une tension dans le cou, le dos ou le bassin, ce qui peut également entraîner des modifications des mouvements. Le cheval charge un membre de plus pour tenter de transférer le poids du membre endommagé et réduire les tensions dans le cou et le dos. La boiterie causée par des blessures mineures et des blessures aux membres dure plusieurs jours. Mais il peut aussi s'agir d'un symptôme d'une maladie plus grave, telle qu'une courbure du tendon, l'arthrite et la maladie de la navette.

Comment reconnaître où se trouve la boiterie dans les membres antérieurs ou postérieurs?

Un cheval boiteux au repos facilite le membre endolori plus que les autres. Elle peut se tenir dans des poses contre nature et l'empêcher de prendre une jambe en bonne santé. Le comportement du cheval change également, il devient irritable, ne fait pas preuve d’enthousiasme pour l’entraînement, en particulier avec une boiterie légère mais prolongée.

En mouvement, la charge sur une jambe avant en bonne santé est évidente, les marches sont plus courtes, le cheval peut trébucher et conduit souvent sa tête vers le côté d'une jambe en bonne santé.

Lorsqu'une légère boiterie apparaît simultanément sur les deux jambes avant, ce qui n'est pas inhabituel, le cheval avance par étapes plus courtes. Ses jambes se penchent davantage et s'effondrent en s'arrêtant de temps en temps. Ces symptômes ne sont peut-être pas perceptibles, mais il est très important de les remarquer le plus tôt possible et d’appeler un vétérinaire expérimenté pour évaluer la boiterie et les mouvements de votre cheval. Tout retard dans le diagnostic et le traitement peut sérieusement réduire les chances de rétablissement complet du cheval.

La boiterie des membres postérieurs est souvent caractérisée par une marche raccourcie du membre affecté d'un côté, une asymétrie unilatérale de la croupe et du côté du cheval.

Il existe également des signes évidents de désunion du cheval, en particulier au galop et au travail latéral, une certaine résistance est possible. La plupart des propriétaires remarquent que l’arrière du cheval semble disparaître, qu’il n’ya pas de travail actif ou qu’une jambe endommagée n’atteint pas le centre de gravité du cavalier, mais reste un peu en retrait. Si vous avez le sentiment que quelque chose a changé, contactez immédiatement votre vétérinaire pour un contrôle approfondi.

Et si votre cheval est boiteux?

- La première étape consiste à arrêter tout travail pour éviter de nouveaux dommages.

- Deuxièmement, dès que possible, limiter le cheval en mouvement dans la stalle pour éviter une exacerbation de la blessure. Marcher à cheval dans un champ ou une levada est contre-indiqué, car il atteindra un galop malgré les blessures. Les chevaux ont une stratégie d'évasion pour survivre, supprimant la douleur, leur permettant d'échapper à un prédateur, même s'ils sont blessés.

- Troisièmement, examinez les membres de votre cheval. Si vous pensez que votre cheval a récemment boité, commencez par palper le tissu de votre jambe pour identifier les anomalies de votre membre en bonne santé. Vous devez rechercher des endroits: réactions à la douleur, gonflement, points chauds d'inflammation. Si vous trouvez l'un des signes, appelez votre vétérinaire.

Bien sûr, si le cheval a révélé une légère boiterie, venant d'une promenade, vous pouvez le mettre dans la stalle pendant 1-2 semaines et surveiller attentivement si la boiterie diminue. Si la boiterie ne disparaît pas au bout de 2 semaines, il s'agit d'un signal sérieux pour appeler un vétérinaire.

De faibles doses de médicaments contre la douleur peuvent être utilisées chez les chevaux boiteux au besoin, mais vous devez toujours consulter votre vétérinaire avant de donner un médicament. Il faut se rappeler que les analgésiques sont très efficaces pour réduire le niveau de douleur, ils rendent le cheval moins sensible, ce qui augmente le risque d'aggravation des dommages en mouvement en l'absence de contrôle de la douleur.

Si vous attendez bientôt un vétérinaire pour examiner le problème, vous ne devez en aucun cas administrer des analgésiques pour éviter de masquer les symptômes de la douleur et de la boiterie. Cela aidera votre vétérinaire à évaluer la boiterie sous-jacente de votre cheval et à en rechercher la cause.

Traitement boiterie cheval

Chaque fois que votre cheval commence à boiter, vous devriez essayer de trouver la cause de la boiter en examinant votre cheval du haut de la tête aux sabots. Mais si votre cheval ne peut pas s'appuyer sur une jambe ou si sa jambe saigne, vous devez immédiatement appeler un vétérinaire, car cette situation nécessite l'intervention d'un spécialiste.

L’inspection d’un cheval boiteux doit commencer par un examen et déterminer s’il ya une tumeur, une coupure ou une blessure à la jambe. Pour ce faire, balayez doucement vos mains sur la jambe de haut en bas, puis soulevez le pied et examinez-le par le bas. Tout d'abord, examinez la corolle à sabots, où commence l'abcès, qui se caractérise par des rougeurs et des sécrétions. Même un caillou ou un autre objet pointu coincé dans la semelle peut provoquer une boiterie.

Examinez de près la position du cheval. Et si le cheval transfère son poids d'une jambe spécifique ou se penche en arrière afin de ne pas exercer de pression sur les jambes antérieures, une telle position peut indiquer quels sabots ont été attrapés (fourbure). Mais s'il est difficile de déterminer immédiatement quelle jambe est endommagée, c'est-à-dire quelle jambe le cheval boitille, vous devez le déplacer avec un pas ou un trot, puis le cheval lèvera la tête en marchant sur une jambe douloureuse en essayant de perdre du poids. Cela fonctionnera si le cheval boitille sur le pied avant.

La boiterie sur la jambe arrière est plus difficile à déterminer et par conséquent, seul un médecin professionnel peut la diagnostiquer. Et pourtant, lorsque le cheval marchera le long d'un trottoir ou d'une autre surface dure, le son de la jambe blessée sera un peu plus silencieux que celui des autres. Et il est plus facile de comprendre la différence si vous fermez les yeux et écoutez attentivement. Si vous comprenez quel est le problème, appelez le vétérinaire et celui-ci, sur la base de ces informations, pourra vous recommander les médicaments anti-inflammatoires à donner au cheval. En cas de boiterie très sévère, le médecin peut immédiatement planifier une visite pour procéder à une radiographie et effectuer un examen complet au cours duquel le médecin examinera le cheval de la tête aux pieds, sentira les jambes, examinera les pieds, recherchera les tumeurs, les plaies ou les coupures.

Ensuite, le vétérinaire vérifiera la souplesse des articulations, la douleur et la sensibilité. Si le vétérinaire détermine quelle articulation est le problème, il bloquera le cheval avec de petites quantités d'anesthésique qui seront injectées dans certaines zones de la jambe, généralement du bas vers le haut. Après chaque injection, le cheval est trotté. Si la boiterie est partie, alors l'injection frappe la zone touchée. Un diagnostic correct peut aider et les rayons X. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin recommandera le traitement le plus approprié: fers à cheval médicaux, enveloppements, aspersion à l'eau froide, repos, médicaments anti-inflammatoires ou autres, et éventuellement intervention chirurgicale.

Causes de boiterie de cheval

La boiterie est un symptôme qui peut être associé aux problèmes suivants:

  • des blessures
  • mauvaise balance des sabots
  • maladies inflammatoires
  • des fractures
  • arthrose
  • entorses et déchirures des ligaments,
  • des plaies
  • les infections
  • fourbure
  • paralysie et parésie des nerfs périphériques.

Le moyen le plus efficace de lutter contre la boiterie est de la prévenir. L'inspection régulière du cheval, la qualité du sol, le respect du régime de travail et de repos, une alimentation équilibrée et une approche rationnelle des charges réduisent considérablement la probabilité d'un symptôme dangereux.

Comment reconnaître la boiterie?

Les experts recommandent vivement de contacter votre vétérinaire si vous êtes boiteux. Par exemple, les non-spécialistes font souvent le diagnostic erroné "boiterie d'épaule de cheval"Dans les maladies du sabot, et cela est lourd d'aggravation de la maladie.

Pour déterminer la cause, il est nécessaire d'effectuer tests de boites de chevaux:

  1. Identification d'une jambe douloureuse. Inspectez l'animal, debout sur une surface plane, pour déterminer les modifications compensatoires, qui se traduisent par une asymétrie externe. Ensuite, ils inspectent le cheval en mouvement, d'abord à pas, puis au trot, avec une démarche (si nécessaire) sur différents types de surfaces.
  2. Examen de la sensibilité à la pression du sabot en comprimant la paroi du sabot.
  3. Palpation d'une jambe douloureuse pour détecter des tumeurs, des zones douloureuses, des différences de pulsation et de température.
  4. Un test de la douleur qui provoque une forte augmentation de la boiterie. Elle est réalisée par flexion dans les articulations de jarret et de jonc.
  5. Méthodes de recherche supplémentaires (radiographie, anesthésie, etc.).

Les deux premiers tests sont généralement effectués par le propriétaire de l'animal. Après cela, vous devez contacter votre vétérinaire pour obtenir de l'aide. Un diagnostic correctement diagnostiqué est un succès de 50%. Par exemple, si le cheval boitille dans le dosjambe en raison d'un surmenage musculaire, il suffit de coller le ruban adhésif vétérinaire pour normaliser la démarche et éliminer la douleur.

Technique d'enregistrement: principes de base

Vous pouvez étudier les modèles et techniques de base qui se chevauchent pour appliquer la kinésiologie aux cours de formation sur bande magnétique. La formation comprend une partie théorique et pratique. Ainsi, après avoir suivi un cours de base de 2 jours, un spécialiste sera en mesure d’utiliser pleinement les techniques vétérinaires dans son cabinet médical.

Ainsi, il n’ya pas de réponse sans équivoque à la question: «Comment traiter la boiterie d’un cheval?», Car il faut se débarrasser de la raison de son apparition. Le vaccin vétérinaire est un outil pratique qui peut améliorer en toute sécurité le complexe de mesures thérapeutiques pour la santé de l’animal, en rapprochant le moment du rétablissement complet.

Regarde la vidéo: Boiterie chez le cheval : Que faire en cas d'abcès ? (Mai 2021).

Pin
Send
Share
Send
Send