Conseils utiles

Profondeur de fondation de garage

Pin
Send
Share
Send
Send


Les propriétaires de voitures prennent leurs problèmes de construction de garage au sérieux et le font souvent seuls. Si les fondations du futur bâtiment sont réalisées en tenant compte des exigences du bâtiment, le retrait de la structure se produira de manière uniforme et les fissures sur les murs n'apparaîtront pas. En sachant comment couler correctement les fondations sous le garage, vous pouvez assurer la durabilité et la fiabilité du futur bâtiment.

Effectuer la préparation de la fondation, remplir le site sous la voiture - un travail abordable, même pour les personnes qui n’ont jamais rencontré de construction. Nous allons nous familiariser avec les caractéristiques de ces opérations. Avant le début de la construction, déterminez le type de fondation, les caractéristiques du remblai, en tenant compte de la masse de la structure, des caractéristiques du sol. Il n'y a pas de bagatelles à cet égard, la taille du garage pour la voiture et la hauteur de la base sont importantes. Tout doit être prévu à l'avance! Avec cette approche, vous prévoyez les coûts futurs et évitez les problèmes pendant l'exploitation du bâtiment, ainsi que pendant le processus de construction. Examinons en détail les étapes du travail.

La fondation est la "semelle" du bâtiment, elle doit avoir un équilibre, une stabilité et compenser toutes les charges de puissance

Début des travaux

Avant de commencer les travaux de terrassement, effectuez un ensemble de mesures préliminaires:

  • Développement d'un croquis d'un futur bâtiment, réalisé au stade initial des travaux. Lors de l'esquisse, analysez la présence de communications sous l'objet de construction, la profondeur de l'emplacement. Cela évitera les conflits avec les propriétaires des parcelles et des services publics voisins.
  • Calcul de la masse du futur garage, vous permettant de déterminer le type de fondation. En utilisant un dessin préliminaire avec les dimensions, les résultats des calculs, le besoin en matériaux de construction est déterminé, le niveau des coûts est estimé.
  • Choix du site pour la construction. Déterminer l'emplacement de la structure ne suffit pas, il est important d'étudier les caractéristiques du sol et de commencer à creuser des tranchées après des études géologiques. L'exploration du sol déterminera le niveau de la nappe phréatique, décidera de la profondeur de la tranchée. Les fondations à faire soi-même sont coulées sous le garage après avoir été prélevées sur le site de construction et analysées. Rappelez-vous qu’avec l’augmentation de l’humidité du sol, un drainage est nécessaire. Après tout, le gel de l’eau dans le sol provoque une déformation de la base et peut à l’avenir causer des fissures.
  • Marquer le site en utilisant une corde et des piquets. C'est la dernière étape, vous permettant de fixer avec précision les limites de la structure. Le contour exact du bâtiment vous permettra de bien terminer la préparation et de bétonner la zone sous le garage.

La prochaine étape est le terrassement: à l'aide d'un piquet et d'une corde, vous devrez tracer les limites exactes des futures tranchées, elles aideront à remplir correctement les fondations du garage et à ne pas fausser la «base».

Évaluation de l'influence des caractéristiques du sol

Avant de commencer les travaux de bétonnage et de creuser des tranchées, analysez le type de sol sur lequel la plate-forme en béton de la pièce sera située. Le type de sol détermine la profondeur de la tranchée, qui dépend de la densité du sol. Les recommandations sont les suivantes:

  • Les rochers pierreux et rocheux, caractérisés par la dureté, vous permettent de construire un garage sur un site planifié, sans préparer de tranchées.
  • Les sols avec du gravier exigent une profondeur de substrat supérieure au niveau de congélation.
  • La fondation sur un sol argileux oblige une tranchée à être remplie avec une profondeur inférieure aux couches de gel.
  • Les roches sableuses, caractérisées par leur fluidité, nécessitent des fondations d'une profondeur supérieure à 2 mètres.
  • Les tourbières ne conviennent pas à la construction, mais elles permettent de construire après l'enlèvement complet de la tourbe et le remplissage de la cavité avec un mélange de gravier et de sable.

Lors de l’évaluation du terrain, rappelez-vous l’essentiel: le garage est installé sur des fondations solides.

Prise de décision

Que choisir la base pour la construction d'un garage? Avant de verser la fondation sous le garage de vos propres mains, vous devez choisir la bonne option. Considérez les types de bases possibles:

  • La bande, qui est un mortier de béton coulé dans un coffrage en bois. La base est traditionnellement utilisée dans les sols normaux, lorsque la charpente en bois est située le long du périmètre de la structure dans la tranchée préparée et n'est pas recommandée si les eaux souterraines sont situées près de la surface. Le coffrage peut être démonté ou fixe.

Le travail de sondage détermine la profondeur et la méthode de remplissage de la base du garage, car les eaux souterraines peuvent se comporter de manière imprévisible.

  • Flottante (solide), qui est une sorte de ruban conçu pour être installé sur des sols peu fiables. La base est une dalle solide en béton armé, enfouie au-dessous du zéro.
  • Solide, réalisé sous la forme d'un contour de dalles de fondation en béton armé.
  • Béton inondé le long du garage. Il se compose de moellons, de mortier de ciment et est posé sur un coussin de sable grossier.

Il est important d’assurer la commodité de l’entrée dans la pièce, d’essayer d’éviter d’attirer des équipements de levage lourds et des salariés. Répondre à ces exigences réduira considérablement les coûts.

Bande de conception

Une base de bande monolithique est une option populaire pour un garage avec des tailles standard. Les propriétaires de voitures qui préfèrent cette base sont attirés par la simplicité, le prix raisonnable.

Pour bien remplir la fondation sous le garage, utilisez un coffrage amovible

La séquence de mesures pour la construction de la base de la bande correspond à l'algorithme éprouvé:

  • préparation de la tranchée conformément aux marques effectuées, en prévoyant une largeur de la base de 20 cm plus large que les murs,
  • pose de sable filtrant et de gravier de 15 cm d'épaisseur, compactage obligatoire,
  • installation assurant l'immobilité, l'étanchéité des panneaux de coffrage en bois,
  • Renfort en boucle avec armature en acier d'un diamètre d'au moins 0,8 -1 cm,
  • mélanger le mélange de travail
  • verser dans la cavité de béton à la hauteur requise,
  • niveler le plan supérieur avec une truelle,
  • hydrater (par temps chaud) la surface pendant les trois premiers jours,
  • protection de surface d'étanchéité avec un matériau de toiture en tôle.
  • La qualité de la structure de la bande est assurée par les recommandations suivantes:

    • Assurer le niveau de la tranchée sous la fondation de sorte que la profondeur est inférieure au point de congélation du sol pour une zone donnée.
    • Scellez le mélange de sable et de gravier avant de servir chaque nouvelle portion.
    • Vérifiez la rectitude de l'installation du coffrage autour du périmètre de la structure.
    • Suivez la recette du mélange en veillant au respect des marques M200 et supérieures.
    • Portion remplissant le volume, ne permettent pas de pauses, répartissez uniformément la solution le long du contour de l'ouverture. Cela évitera les coutures d'accostage et garantira l'intégrité de la plate-forme.
    • Retirez les cavités d'air à l'aide de raccords ou d'un vibrateur interne.
    • Poser des couches d'étanchéité avec chevauchement pour empêcher l'humidité au niveau des joints.

    Si vous envisagez de remplir vous-même les fondations, le plan de garage, dans lequel la conception et la profondeur des fondations sont standard, convient parfaitement.

    Fondation flottante

    Étant une sorte de base de type bande, la base flottante compense les vibrations du sol, perçoit les charges et n’est pas sensible aux caprices naturels. Quelle est la conception d'une telle fondation pour une voiture? Il s'agit d'une dalle de béton encastrée renforcée de treillis d'armature en acier.

    Lorsque vous organisez une base flottante, observez la séquence de travail:

    • Creusez une fosse rectangulaire.
    • Couvrir la base avec un tampon de sable, compacter la surface.
    • Installez la cage de renforcement en treillis pour plus de résistance.
    • Remplissez la fondation avec du mortier de béton jusqu'à ce qu'elle soit complètement immergée dans l'armature.
    • Planifiez la surface.

    Après durcissement, vous pouvez installer un mortier ciment-sable sur la plate-forme du véhicule.

    L'utilisation de blocs renforcés

    Pour un grand garage dont la construction est de poids important, les blocs de fondation peuvent être utilisés comme fondations. Les dalles en béton armé sont placées dans une tranchée préparée à l'aide d'un équipement de levage. Si nécessaire, le plan supérieur est renforcé et coulé avec du béton.

    Lors de l’installation des fondations du garage avec des blocs de béton, vous ne pouvez pas compter uniquement sur vos propres forces lors de la fabrication du matériel de pose et de travail.

    Une telle plate-forme est capable de supporter la masse d'une structure lourde, pour assurer la stabilité sur une longue période de fonctionnement.

    Base de béton

    La fondation de moellons fixés avec du mortier de béton est une option peu coûteuse et l'une des plus courantes. Il est pratique de couler les fondations sous le garage de vos propres mains. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’utiliser un équipement de construction spécialisé.

    Le travail est effectué dans l'ordre suivant:

    • marquer le site, creuser une tranchée de la taille requise,
    • préparer du ciment Portland de grade M400, des gravats, de la pierre concassée, du sable,
    • verser la composition de gravier et de sable au fond, compacte,
    • malaxer le mortier de ciment et de sable en ajoutant 1 partie de ciment et d'eau à 2 parties de sable,
    • déposer une couche de moellons sur le fond, tasser et verser la solution sur le dessus,
    • Couches et couches successives, remplissez le volume jusqu'à ce que la dernière couche de ciment atteigne le niveau requis.

    Arrangement d'une plate-forme pour une voiture

    Si les fondations sont entièrement remplies sous le garage de vos propres mains, procédez à la préparation du site pour le véhicule. À première vue, il semble que ce soit un travail simple, surtout si le contour du site est limité par une fondation préparée au préalable. Cependant, vous devez connaître certaines caractéristiques pour assurer la durabilité de la surface et éviter les fissures.

    Préparez la base pour la machine dans l’ordre suivant:

    • Planifiez le site situé à l'intérieur de la bordure de fondation. Éliminer les irrégularités de surface qui augmentent la consommation de mélange de béton et violent l’uniformité de la structure.
    • Posez un oreiller de mélange de pierres concassées et de sable sur une épaisseur de 20 à 40 cm, tamponnez soigneusement. Humidifier la surface et assurer sa planéité avec les moyens disponibles.
    • Recouvrez la surface d'agrofibre, qui retiendra le matériau du coussin et laissera passer l'humidité librement.
    • Installez les balises en respectant une distance de 0,5 mètre. Selon la technologie, ils sont nécessaires pour assurer la planéité de la surface horizontale bétonnée. Utilisez un profil de cloison sèche standard. Assurez-vous de son immobilité en fixant le mortier ciment-sable garni de glissières. Utilisez un niveau pour contrôler l'horizontalité.

    Si vous souhaitez construire un garage, vous devez tout d'abord prendre en charge l'organisation et l'installation de la structure de support optimale.

    Matériau de construction

    Aujourd'hui, il existe un grand nombre de matériaux de construction à partir desquels vous pouvez construire un garage. Mais le plus optimal a toujours été et reste une brique, qui peut supporter la charge pendant de nombreuses années et ne s'use pas.

    Les fondations se présentent sous plusieurs formes:

    C’est un ensemble solide de dalles sous l’ensemble du bâtiment et la vue la plus forte.

    Cela ressemble à des pieux bien encrassés dans le sol. Une telle fondation convient à n'importe quel sol et est donc un type universel.

    Ruban de fondation de garage ”w>

    C'est un coffragedans lequel le mélange de béton est versé autour du périmètre.

    Pour chaque bâtiment ayant sa propre surface et charge, pour un type de sol particulier, il convient de choisir un type particulier. Vous devez savoir que la force et la fiabilité de la fondation dépendront directement de sa profondeur.

    Pour les sols argileux, il est préférable de choisir un type de fondation soudé, le type de dalle sera considéré comme tout à fait acceptable, et pour un sol sableux, il est préférable de choisir une fondation en bande.

    Comment calculer?

    Le garage est un bâtiment assez important et il convient donc de porter une attention particulière aux calculs des fondations. Le garage doit protéger la voiture des effets néfastes des conditions climatiques.

    Les fondations de type bande sont réalisées jusqu'à une profondeur de 1,7 m, il n'y a tout simplement aucune raison de le faire plus en profondeur.

    Pour le moment, la meilleure option pour la bande médiane est une combinaison de fondations en bandes et en dalles.

    Vous pouvez calculer les prix, par exemple, si le garage mesure 6 mètres sur 8 mètres:

    1. Terrassement: 24m3 × 700 roubles. = 16 800 rub.
    2. Oreiller de sable 10m3 × 500 roubles. = 5000 frotter.
    3. Béton sur une bande 4m3 × 5.000 roubles. = 20 000 roubles.
    4. Remplissage de sable 10m3 × 500 rub. = 5000 frotter.
    5. Béton sous la dalle 5m3 × 5000 roubles. = 25 000 roubles.
    6. Induit A-III 12 mm 1200mx26 frotter. = 31 200 roubles.

    Total des matériaux obtenus à 103 000 roubles. Si vous payez pour du travail, vous devez ajouter 80% supplémentaires.

    Étapes de construction

    1. Au départ, réfléchissez et calculez le puits nécessaireIl sera préférable de le creuser à une profondeur de 50 cm, puis de recouvrir le soubassement de sable avec un déversement et un tassement de 20 cm.
    2. Un ruban de 30 × 40 cm est fabriqué autour du périmètre. Renfort horizontal: 3 tiges de renfort A-III en 2 rangées, verticales - largage jusqu'à 40 cm de hauteur au-dessus de la fondation, 300 mm (pour les faisceaux). Il est nécessaire de calculer les matériaux pour le coffrage et le renforcement.
    3. De plus, du sable est versé à l’intérieur du dispositif de manipulation avec de l’eau déversée, le sable est recouvert d’un film de polyéthylène (afin que le lait de ciment ne pénètre pas dans le sable et que le béton ne perde pas en résistance). Armature tricotée en 2 couches de renfort A-III avec un maillage de 200 × 200 mm. L'épaisseur de la plaque peut être de 10 cm.

    La profondeur des fondations du garage dépendra directement de la hauteur du sol gelé et du débit des eaux souterraines. Si la profondeur de gel n'est pas importante mais que les eaux souterraines passent à basse température, les fondations peuvent être posées à une profondeur de 0,4 mètre et ajouter à cette valeur la taille du coussin de sable et une couche de gravier.

    Ce type de fondation serait un choix idéal pour construire sur un sol sableux, qui est presque imperméable au gel.

    Les fondations sur des sols argileux et marécageux s’approfondissent de 1,5 mètre. Ainsi, l'érosion et le nettoyage du sol n'auront pas lieu, ce qui empêchera la destruction des fondations.

    La profondeur de la fondation doit toujours être supérieure à la quantité de sol gelé, d'au moins 0,2 à 0,3 m.

    L'épaisseur des murs du garage affectera directement la largeur de la fondation pour le garage.être complété est environ 30% de plus.

    Ceci s'applique à tout type de fondation et même aux dalles reliant les pieux de fondation.

    Ainsi, par exemple, la largeur des murs sera de 12 cm, cette taille a une brique standard (si la maçonnerie est une brique), alors l'épaisseur des murs du coffrage en bois sera de 2,5 cm, dans ce cas la largeur de la fondation en construction sera de 20,6 cm.

    Marque-pages Nuances

    Si vous n'envisagez pas de placer plus de deux voitures dans le garage, vous ne devriez pas construire un grand garage et vous n'aurez donc pas besoin d'une fondation solide et solide. Dans le cas d'une manne, vous pouvez vous en sortir complètement avec une base légère et modeste.

    Astuces

    1. Avant de commencer la construction, il est recommandé de déterminer quelles communications passent par le lieu de construction sélectionné afin qu'elles ne soient pas affectées pendant le processus. Ainsi, il n'y aura pas de problèmes avec les voisins et les services publics.
    2. De plus, cela vaut au moins de dessiner un croquis de ce qui sera construit plus tard, un petit croquis du site sur lequel vous devrez naviguer pendant le processus de construction.
    3. Il est suffisamment important à terme pour isoler les murs extérieurs latéraux des fondations avec de la mousse, ce qui protège la terre du dégel et empêche ainsi le soulèvement des sols par le gel.
    4. Une fondation massive est nécessaire si le garage est construit en briques solides, en maçonnerie ou en blocs de mousse. Mais il y a une condition préalable pour tous les types de construction - les fondations doivent être à une hauteur de 20 à 30 cm du sol, afin d'éviter l'apparition d'humidité dans le garage.

    Pourquoi avons-nous besoin d'une fondation?

    1. La fondation répartit uniformément la charge du bâtiment vers le sol.
    2. Protège le sous-sol de l'humidité.
    3. Grâce à la fondation, le sous-sol est naturellement ventilé.
    4. Tout sol se déplace avec des intensités différentes. Une bonne fondation protégera la structure des dommages causés par ce facteur.

    Conception et dimensionnement

    Pour bien faire les fondations, il faut d’abord concevoir et effectuer certains calculs sur la répartition de la charge au sol sur laquelle la structure reposera. Cette étape doit être abordée de manière responsable et avec toute la sévérité. Sinon, il pourrait commencer à se déformer, ce qui entraînerait au moins des investissements financiers supplémentaires pour sa réparation et la destruction maximale du bâtiment. Pour bien construire la fondation, vous devez suivre les règles suivantes:

    Conception de fondations de garage

    • Découvrez à quel niveau les eaux souterraines s'écoulent. Les fondations doivent toucher le sol et l’eau ne doit pas les faire flotter.
    • Examinez la structure du sol sur laquelle le garage sera construit.
    • Сделайте чертежи с указанием всех габаритов фундамента и постройки.
    • Заранее приобретите все необходимые материалы и инструменты, хорошо продумайте, из какого именно сырья будет сделана основа.
    • Lorsque vous effectuez les calculs, prenez en compte la masse de la fondation et ses caractéristiques de conception.
    • Calculez les paramètres techniques des pièces fondamentales, par exemple, le diamètre des barres de renforcement et la distance à laquelle elles seront placées, à quelle profondeur la fondation sera localisée et quelle sera son épaisseur, etc. Toutes ces actions simplifieront grandement vos travaux ultérieurs.
    • N'oubliez pas l'imperméabilisation qui augmente considérablement la durée de vie de la base.
    • La profondeur de gel du sol doit également être prise en compte. La fondation doit être approfondie en dessous de ce niveau.

    Le garage peut être construit juste à côté de l'immeuble. Cela permettra d'économiser de manière significative les finances sur l'achat de matériaux. Dans ce cas, une règle importante doit être observée. En aucun cas, ne connectez pas les fondations de la maison et du garage. Leur rétrécissement ne peut être uniforme. Un immeuble résidentiel plus lourd se contracte plus fortement et entraîne le garage, ce qui peut entraîner sa destruction.

    Un sol idéal est un sol qui ne gonfle pas, ne se contracte pas, ne rampe pas, est très résistant et ne s'affaisse pas. Mais en pratique, il est presque impossible de rencontrer un tel sol. Par conséquent, les constructeurs ont proposé un petit truc pour rendre la fondation plus fiable. Un oreiller bien taillé en gravier permet de remédier à toutes ces carences.

    Pour que le bâtiment soit durable et stable, essayez de ne pas vous tromper dans les calculs.

    Tableau: types de sol

    NomDescription
    Sol légerSol poussiéreux et fin, sableux, limoneux et limon sableux. Éloignez-vous et changez leur emplacement sous de lourdes charges. Ce sol doit être en outre compacté. Ceci est fait dans la cavité creusée sous la base en utilisant des plaques vibrantes ou un bon pilonnage. Sur cette base, vous pouvez construire n'importe quelle fondation.
    Sol moyen et graveleuxDes structures pas si lourdes sont construites sur un tel sol. Ils n'ont pas besoin d'être en plus frappés. Convient à la construction de tout type de fondation.
    Sol clastique et rocheuxSe rapporter aux sols les plus durables. Ne changez pas de vitesse, ne vous érodez pas, ne vous soulevez pas des basses températures. La bonne capacité portante de ces sols est capable de supporter des structures lourdes.
    Sol argileuxCe type de sol est l’un des plus problématiques pour la construction. L'inconvénient principal est le soulèvement. En effet, l'humidité qui pénètre dans ce sol y reste pratiquement. Avec le gel, l'eau se transforme en glace et se dilate. Cela met la fondation sous pression avec une grande force. Ses déformations sont inévitables. Pour réduire la pression, vous pouvez poser les fondations en dessous du niveau de gel. Mais cela n'élimine pas complètement le problème. Bien sûr, il existe encore des options pour chauffer et construire un système de drainage. Mais tout cela complique grandement le travail.

    Tout sol peut toujours être remplacé par un sol plus approprié. Cela se fait en creusant une grande fosse qui dépasse la taille de la fondation et en remplaçant le sol existant par un sol plus pratique.

    Pousser les fondations hors du sol

    Comment calculer la profondeur et la largeur de la fondation

    La plupart des garages ont une petite fondation. Si vous ne voulez pas en faire une histoire à deux étages, un renforcement supplémentaire de la base n'est pas nécessaire. Autant que possible, il devrait pénétrer un mètre dans le sol. C'est assez suffisant. La largeur classique de la base est de 400 à 600 millimètres. Si des matériaux tels qu'un panneau sandwich, un profilé métallique ou du carton ondulé seront utilisés pour la construction de murs, cette largeur peut être laissée. Si les murs sont en bois, en gaz ou en blocs de mousse, la largeur de la fondation est ajoutée à la taille du matériau sélectionné.

    Des matériaux lourds comme la brique, le parpaing, le béton et les dalles en béton armé permettent l'extension de la fondation, puis 1 500 centimètres pour la fiabilité.

    Si le niveau de la nappe phréatique est élevé, il convient d’envisager une version peu profonde de la base. Et par conséquent, le matériau de la construction des murs ne doit pas être lourd pour que la base puisse y résister.

    Choisir le type de fondation

    Une base correctement choisie et mise en œuvre de haute qualité pour un garage est la clé de la durabilité de la structure en construction.

    Pour déterminer le type de fondation du garage, vous devez prendre en compte toutes les circonstances des conditions réelles de construction:

    1. Caractéristiques du sol et de la profondeur des eaux souterraines.
      Ces indicateurs sont déterminés par échantillonnage lors de forages exploratoires. Et même si le développeur doit engager certains coûts pour inviter les gens à effectuer de telles manipulations et effectuer des tests en laboratoire, cela en vaut toujours la peine. Après tout, après avoir déterminé ces paramètres, vous pouvez choisir le type de fondation à développer, qui conviendra le mieux aux conditions de fonctionnement spécifiques.
    2. Paramètres estimés et construction de la structure en construction.
      Il est nécessaire de décider s’il est nécessaire d’équiper le garage d’un trou d’observation ou d’un sous-sol.
    3. Matériaux pour la construction.
      Quoi qu'il en soit, tous les consommables de construction sont de qualité différente, ce qui nécessite une approche particulière: un endroit où vous devez ajouter de l'eau pour mélanger le mortier et un endroit où vous devez choisir les fixations appropriées pour réparer tel ou tel matériau de parement.

    Préparation des outils et matériels nécessaires

    Le plus souvent, les fondations sont en béton préfabriqué ou monolithique, en moellons ou en brique. Moins souvent, il est érigé à partir de pieux en bois. Le choix du matériau dépend de la masse de la structure et des propriétés du sol.

    Perceuse à main, pratique pour creuser des trous sous les piliers de la fondation

    Important! L'utilisation de briques rouges et de briques de silicate pour la construction des fondations n'est pas recommandée, car l'humidité les affecte de manière destructive.

    Utilisez des matériaux résistants au gel et aux intempéries pour équiper le sous-sol. Cette couche doit être soigneusement imperméabilisée pour éviter des coûts financiers supplémentaires pour une éventuelle réparation. La quantité de matériau dépend de la taille de la base et de son type. Par conséquent, il est nécessaire de le calculer avec précision directement pour chaque individu. Il en va de même pour la liste d'outils. Pour chaque type de matériel, il a le sien.

    L'effet des sols sur le choix du type de fondation

    Un sol sableux fin, poussiéreux, limoneux et limon sableux - tous ces sols sont faibles. Ils ont tendance à se déplacer et à diverger sous l'influence de lourdes charges provenant d'objets plus élevés.

    Les sols sableux, composés principalement de particules de poussière, de loams fins ou poudreux, de loams sableux, sur lesquels est prévue la construction de structures, nécessitent un compactage soigné. Cette approche permet une fixation plus fiable de la fondation sur le terrain.

    Le limon, le limon sableux et d'autres sols meubles sont compactés lors du tassement. En fonction de la largeur et du retrait requis lors du compactage du sol, vous pouvez utiliser des rouleaux lisses ou à cames, des pilonneuses pneumatiques ou diesel.

    La plupart des sols faibles, à l'exception des sols thixotropes, ne retiennent pas l'humidité. C'est pourquoi, après le tassement, il est possible d'ériger des fondations de support de toute complexité et configuration sur cette parcelle.

    Un sol sableux moyen et graveleux peut supporter même des fondations très massives ainsi que les structures qui les surmontent. Ils ne nécessitent pas d'étanchéité supplémentaire et conviennent à tous les travaux de construction.

    Le sol clastique et incliné est le type de sol le plus durable. Ils ne sont pas sujets au déplacement, à l'érosion et ne sont pas sujets au soulèvement par le gel. En règle générale, des bâtiments hauts et lourds sont nécessaires sur un tel sol, nécessitant une fondation solide.

    Le sol argileux est considéré comme le plus problématique en termes de travaux de construction. L'un des principaux inconvénients d'un tel sol est son soulèvement. L'humidité qui pénètre dans le sol ne s'infiltre pas dans les couches souterraines de la terre, ce qui entraîne son accumulation dans les couches externes du sol argileux.

    En cas de gel, l'eau du sol gèle et, selon ses propriétés physiques, l'eau transformée en glace se dilate.

    De ce fait, le volume de sol augmente, ce qui entraîne une pression sur les fondations. Il faut dire que les forces qui exercent une pression sur le plan porteur sont assez importantes - environ 5 tonnes par mètre cube, ce qui peut provoquer sa fissuration et, par conséquent, le déplacement, voire la destruction de la structure elle-même.

    Afin de limiter la pression du sol sur la base en béton, il est recommandé de le poser en dessous du niveau de gel du sol. Cela aidera à réduire la pression sur les fondations, mais ne l'excluera pas complètement, ce qui doit être pris en compte lors de la conception du bâtiment.

    Une autre option pour éliminer la pression du sol sur la fondation sera son isolation sur tout le périmètre. Bien sûr, il s’agit là d’une option plutôt coûteuse en temps et en argent, mais si vous tenez compte de ce que peut être la perte résultant de la fissuration des fondations, il est probable que les coûts seront justifiés.

    Il existe une autre option pour éliminer le problème de la pression du sol sur le support: le drainage de l’eau. Dans ce cas, un système de drainage spécial est utilisé, situé parallèlement à tous les côtés de la structure de support.

    Dans un rayon de 50 cm, un fossé de drainage creuse toute la profondeur de la fondation. Le tuyau perforé est enveloppé de matériau filtrant et abaissé au fond du fossé sous une légère pente.

    Dans ce cas, une fosse éclate, dépassant les dimensions du futur bâtiment, et est remplie d'un sol qui convient le mieux à la construction. Il est important de s'assurer que le sol remblayé est soigneusement emballé.

    Quels types de base sont - que choisir

    L'option la plus courante est la bande. Vous pouvez y ériger de lourds bâtiments en brique et en béton. La fondation colonnaire est également populaire. Il tient parfaitement des bâtiments en bois et à ossature.

    Il a un tel nom en raison de son apparence. Ce peut être du béton, des gravats, mais du béton et de la brique. En fonction de quoi il est fait.

    L'option la moins chère, presque gratuite, est les décombres. Malgré la complexité de l’installation, il est populaire parce que les matériaux utilisés se trouvent à proximité et pour rien. Ils ne doivent pas être achetés. Cette option se distingue par sa fiabilité, sa durabilité, ne craint ni le froid ni l’humidité.

    La version en béton est un mélange de buta, de gravier et de gravier. Ceci est un type de fondation de coût moyen. Il peut être coulé dans la tranchée sans avoir préalablement installé le coffrage. Cela économise une partie de l'argent.

    Une fondation en béton est un mortier de ciment dans lequel vous n'avez pas besoin d'ajouter des éléments supplémentaires pour plus de résistance et de durabilité. Il est bon sans eux. Comparé à d'autres types, celui-ci est assez coûteux, car il nécessite beaucoup de consommables.

    La version en brique est rarement utilisée. Ce n'est pas durable, surtout s'il s'agit de briques d'argile cuites au four ou de silicate.

    Caractéristiques de conception de garage

    Comment faire une fondation pour un garage?

    Lors de la conception d'un garage, le futur développeur, qui dans ce cas est un automobiliste, doit prendre en compte les aspects de cette problématique:

    • la nécessité d'un puits d'observation ou d'un sous-sol,
    • le besoin d'extensions ou d'un deuxième étage,
    • caractéristique des matériaux de construction qui seront utilisés dans la construction de l’installation.

    S'il est prévu d'équiper un trou d'observation dans le garage, il est nécessaire de préparer une tranchée avant de verser la fondation. Après cela, les murs de la fosse sont recouverts d'un coffrage temporaire et vous pourrez alors commencer à creuser une tranchée pour la fondation.

    De plus, il faut tenir compte de la nécessité de drainer les murs à un niveau inférieur à la surface du support.

    La condition principale pour équiper le garage d’un trou d’observation ou d’un sous-sol est l’emplacement des eaux souterraines à moins de 2,5 m, à condition que ce soit la hauteur maximale de leur montée lors de fortes pluies ou de neige.

    Si cette condition n'est pas remplie, il est nécessaire d'installer un système de drainage en plastique sous la fosse / sous-sol. Mais il est utile de comprendre que ces manipulations entraîneront une augmentation significative des coûts de construction.

    Et il est logique qu'avec l'augmentation de la charge lors de la construction d'immeubles de grande hauteur en brique ou en béton, la largeur de la bande de support soit augmentée. Selon les normes généralement acceptées, la largeur des plafonds muraux doit être inférieure de 12 à 15 cm à la largeur de la fondation.

    Comment verser et combien de sécher

    1. Décidez des dimensions de la partie fondamentale de la structure. La profondeur moyenne de la tranchée sous celle-ci est de 0,7 à 1 mètre et la largeur d'environ un demi-mètre. Ce dernier dépend du matériau des murs.
    2. Ensuite, vous devez marquer le territoire avec des piquets et une corde et creuser une tranchée le long des marques.

    Le fond de joint se solidifie dans le coffrage

    Certains professionnels conseillent de couler le béton en plusieurs étapes de 200 à 300 millimètres de mélange de béton. Chaque couche suivante commence à se remplir après un léger séchage de la couche précédente.

    Types de fondations

    Il existe plusieurs types de fondations pour la construction de garages:

    1. Bande.
      Le type de base de support en béton le plus courant, qui convient à presque tous les types de sol, quels que soient la structure et la fonction de la structure en construction.
    2. Pile sur pieux creux submersibles.
      Des tuyaux creux d'un diamètre allant jusqu'à 40 cm sont installés autour du périmètre du futur garage. Des treillis d'armature y sont placés, après quoi ils sont remplis de mortier de béton. Les bords supérieurs de la structure de pieu sont alignés horizontalement en fonction du niveau étiré. En règle générale, ces fondations sont utilisées pour la construction de structures sur des terrains en pente naturelle. De plus, les fondations sur pieux tiennent bien sur les sols meubles.
    3. Pile sur pieux vissés en métal.
      Dans ce cas, un Mauerlat est utilisé comme base, qui est fixée sur les bords supérieurs du support. Le principal avantage de ces fondations est l’absence totale de travaux de terrassement.
    4. Columnar.
      Il est construit sur des fosses en béton et est utilisé pour presque tous les bâtiments.

    En outre, un bloc de panneaux de béton et une fondation en bande épaissie, érigée sur un coffrage en bois, peuvent être utilisés comme base pour un garage. Quoi qu'il en soit, la forme de cet élément structurel est choisie en fonction des exigences décrites ci-dessus.

    La construction des fondations du garage: les principaux aspects de la problématique

    Comme mentionné précédemment, la durabilité de la structure en construction dépend d'une fondation correctement choisie et de haute qualité pour le garage. Faute de connaissances en matière de construction, il est préférable de faire appel à des spécialistes qualifiés lors de la conception d’un garage.

    Aujourd'hui, de nombreux bureaux et organisations offrent divers services dans le domaine de la construction: du développement d'un projet de construction individuel à l'organisation de l'ensemble du processus de construction.

    Bien sûr, il s’agit là d’une dépense supplémentaire, mais en même temps, cela rapportera plus que dans le cas d’un garage construit au mauvais endroit. Sans oublier les subtilités de la conception d'une telle pièce, où la ventilation et la ventilation de la pièce jouent un rôle important.

    Lisez comment construire correctement les fondations d’un garage.

    Description des opérations pas à pas

    1. Comme dans le cas de la base de la bande, vous devez d’abord faire des marques et creuser une tranchée.
    2. Etend ensuite un oreiller de gravats, qui doit être bourré.
    3. Dans un rapport de 1: 2: 1, le ciment, le sable et l’eau sont mélangés, respectivement. Utilisez un seau comme une seule pièce.
    4. Posez les gravats au bas de la tranchée dans une rangée. Versez-le avec du mortier de sable-ciment afin de couvrir les pierres. Puis posez à nouveau une rangée de pierres. Et encore les remplir avec une solution. Continuez jusqu'à ce que vous remplissiez toute la tranchée.

    Colonne

    Il est utilisé pour les structures légères, car il ne supporte pas les charges lourdes. Il présente une méthode d'installation plus simple. De nos jours, les tuyaux d’amiante sont souvent utilisés comme piliers, dans lesquels le béton est coulé. Il arrive que l'arbre soit également utilisé comme pilier. Ceci est une option de pile. Le mélèze peut supporter le poids de la structure et est assez résistant. Mais cette option n’est pas rentable, car l’arbre coûtera un joli centime.

    Fondation colonne de garage

    Phase préparatoire

    Ainsi, quelle que soit la technologie de fabrication de la base de support, avant de procéder à la construction, il est nécessaire de réaliser un certain nombre de travaux préparatoires, qui sont les suivants:

    • étude du site pour déterminer les conditions hydrogéologiques sur le lieu de la construction proposée,
    • choisir le bon type de support de fondation,
    • conception d'un garage en tenant compte des caractéristiques de conception,
    • calcul et achat de tous les consommables nécessaires,
    • calcul de la superficie de la fondation proposée, enlèvement de la couche de sol non seulement à la place de la fondation, mais aussi à ses limites, à une distance d'au moins 10-15 cm autour de tout le périmètre,
    • le marquage et le creusage de tranchées pour lesquelles des crampons, des lacets peuvent être utilisés.

    Une fois que tous ces problèmes sont résolus, vous pouvez commencer à remplir les fondations sous le garage.

    Comment mettre en page et construire

    Une telle base serait idéale pour les endroits où les eaux souterraines s'écoulent près de la surface. Его можно устанавливать на глубину до 350 сантиметров и больше. Существенным минусом такого варианта является невозможность сооружения подвала под гаражом.

    Угловые столбы устанавливаются глубже промежуточных на 50–100 сантиметров. Промежуточные ставят с шагом в 150–200 сантиметров.

    Afin de mettre les piliers, il est nécessaire de préparer des fosses pour eux à l'avance. Pour ce faire, il est plus pratique d’utiliser une perceuse.

    Il y a 2 façons d'installer des piliers en béton armé. La première armature est placée dans une fosse et coulée avec un mélange de béton. La seconde est plus complexe, mais a amélioré les capacités de portage. Pour lui, le matériau de toiture se propage vers le bas, sur lequel un tuyau ou un coffrage en bois est installé. Des barres d'armature sont placées à l'intérieur et tout est coulé avec du mortier de béton d'au moins M300 ou M400. Séparément, faites une plaque de base d'au moins 100 millimètres. Ensuite, il est bétonné aux piliers.

    C'est l'option la plus chère pour une base de garage. C'est une sorte de base en bande qui ressemble à une dalle en béton armé en retrait. Mais si la construction aura lieu là où il y a des sols en soulèvement et en affaissement, alors elle deviendra idéale et justifiera son prix par la qualité. En fait, c'est une dalle solide qui minimise la mobilité du sol. C'est pourquoi on l'appelle aussi une fondation «flottante».

    Schéma de la base de la dalle du garage

    Une base «flottante» est faite de ciment, de renfort et de matériaux de toiture. Il peut être ordinaire, monolithique en treillis ou préfabriqué et monolithique renforcé aux bords. Normal est l'option la plus économique.

    Algorithme d'action

    Une fois les travaux de marquage terminés, nous commençons à creuser une tranchée. Ce doit être la profondeur correspondant au type de fondation choisi. Mais, en règle générale, sous le garage, il y aura une profondeur de tranchée suffisante de 50 à 100 cm.

    Ensuite, la tranchée est recouverte d'un mélange sec: d'abord une couche de pierre concassée ou de gravier fin - son épaisseur doit être comprise entre 20 et 30 cm. À ces fins, le sable marin n'est pas très approprié.

    L'épaisseur de cette couche doit être comprise entre 15 et 20 cm. Le sable est également compacté, ce qui est plus facile à faire en l'arrosant et en le nivelant.

    Comment le faire soi-même

    1. Creusez une fosse de la profondeur requise, qui dépend de la nature du sol.
    2. Mettez un coussin de sable et compressez bien. Idéalement, faites cela en plusieurs couches, chacune étant mouillée individuellement avec de l'eau et percutée.
    3. Poser le treillis de renforcement pour renforcer la structure.
    4. Maintenant, vous pouvez couler du mortier de béton.
    5. Après séchage de la solution, vous pouvez procéder à la construction de la chape.

    Le plus important dans la construction de la fondation est de ne pas oublier le trou d’inspection, si celui-ci est planifié. En effet, dans une base de dalle, il sera alors difficile de la construire. Il est préférable, dans une telle option, de fournir une base combinée ou décapée

    Dispositif de coffrage

    Pour la fabrication de cet élément de structure, de tels consommables conviennent:

    • bordé raboté,
    • contreplaqué imperméable, pas moins de 1,2 cm d'épaisseur,
    • aggloméré,
    • tôle
    • panneaux de particules de ciment.

    Vous pouvez prendre quelque chose d'autre. L'essentiel est que la surface de formation soit lisse.

    Avant d'installer le coffrage, le puits de fondation doit être imperméabilisé. À ces fins, un ruberoid posé en 2 couches est approprié. Également à ce stade, il est nécessaire de prévoir une entrée pour les communications éventuelles dans le garage. À l'entrée, nous posons un tuyau en plastique ou en amiante-ciment.

    Le coffrage est monté comme suit:

    1. Selon le marquage préconfectionné, à l'aide de laçage ou de piquets, on creuse dans des racks d'une barre de section transversale de 50 mm. La distance qui les sépare doit correspondre à la taille du matériau de la plaque ou des panneaux pré-martelés.
    2. Les panneaux ou les panneaux sont fixés aux montants de support au moyen de vis à l'intérieur.
    3. La largeur du coffrage est encore améliorée par les potences grâce auxquelles la structure est soutenue dans le sol.

    Renforcement de la fondation

    L'algorithme du dispositif de treillis d'armature est le suivant:

    1. La première couche de renforcement est formée à une distance de 5 cm de l'imperméabilisation.
      À ce stade, les débris de brique sont généralement utilisés. L'espace entre les tiges devrait être d'environ 12 à 14 cm. Elles sont attachées ensemble à l'aide d'un fil à tricoter en acier à faible teneur en carbone.
    2. La deuxième étape consistera à installer des racks utilisant des raccords coupés.
    3. La deuxième couche et les couches de renforcement suivantes doivent être formées avec un espace de 14-15 cm par rapport à la première, en maintenant les mêmes dimensions.
      La sortie d'éléments de renforcement au-delà de la base en béton n'est pas autorisée. Cela provoquera le développement de la corrosion sur les éléments de fondation et sa destruction partielle, puis complète.

    Base de bétonnage

    La dernière étape de la fondation du garage est le bétonnage. La fondation est coulée avec un mortier à base de béton de nuance 300.

    Le principe de sa préparation est la suivante:

    • qualité de ciment M400 - 1 partie,
    • sable moyen-fin - 4 parties,
    • gravier moyen fractionné - 4 parties.

    Le volume d'eau dépend de la qualité et des caractéristiques des consommables ci-dessus. En moyenne, il faudra environ 4 à 5 seaux d'eau pour cet ensemble de mélanges en vrac.

    Des précautions doivent être prises lors de la fabrication du coulis. Tous les matériaux secs sont pré-mélangés jusqu'à dissolution complète les uns des autres, et seulement après que de l'eau soit progressivement introduite par petites quantités.

    Il convient également de noter que pour la préparation du béton, il est préférable d'utiliser de l'eau purifiée sans impuretés organiques ni d'inclusions sous la forme de plantes aquatiques et d'autres végétaux.

    Après avoir préparé la solution, nous procédons à la coulée. Ce processus est effectué en couches. Chaque couche est soigneusement tassée et assise. Cette approche soulagera la base de support des bulles qui nuisent à la qualité de la fondation.

    Le béton sèche pendant au moins une semaine et son durcissement complet se produit quelque part après 28 à 30 jours. Tout dépend des conditions climatiques dans lesquelles les travaux de construction ont été réalisés.

    Lors du séchage de la base de béton, celle-ci doit être recouverte d'une pellicule de plastique. Par temps chaud, la fondation doit être humidifiée plusieurs fois par jour avec de l'eau, afin d'éviter toute fissuration ultérieure.

    Il ne reste plus qu'à démonter le coffrage et à effectuer des travaux d'étanchéité. Le plus souvent, le mastic bitumineux est utilisé pour cela, sous lequel la surface doit être préparée en la traitant avec un apprêt.

    Après avoir appliqué du mastic bitumineux, on laisse reposer la fondation pendant 20 à 24 heures, après quoi le mastic est appliqué dans une seconde couche. Et ce n’est qu’après une journée que vous pouvez organiser le remblayage et l’imperméabilisation de la base en béton avec du matériau de toiture et du gravier / gravier.

    Résumant tout ce qui précède, j'aimerais ajouter ce qui suit:

    1. Chose la plus importante
      - il est juste de choisir le type de fondation, car la durabilité du bâtiment construit en dépend.
    2. Consommables
      - Une autre condition importante pour la construction d'une fondation de qualité pour la construction. Mieux vaut privilégier les consommables de fabricants renommés.
    3. Conformité à la production progressive.
      En adhérant à l'algorithme du dispositif de fondation, une personne, même sans formation en construction et sans compétences particulières, peut réaliser sa tâche de manière indépendante.

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send