Conseils utiles

Les signes d'insuffisance cardiaque aiguë, comment aider lors d'une crise et quels sont les symptômes avant la mort

Pin
Send
Share
Send
Send


Insuffisance cardiaque chronique - un syndrome qui se traduit par une diminution de la fonction systolique et diastolique du cœur et une hyperactivation chronique des systèmes neurohormonaux. Il survient à la suite de diverses maladies cardiovasculaires.

Il existe aujourd'hui dans le monde un nombre important de personnes souffrant d'insuffisance cardiaque chronique. Parmi ceux qui vont à la clinique, les patients avec ce diagnostic ne représentent que 1 à 2%. Cependant, dans les groupes plus âgés, l'incidence de la maladie s'élève à 10%. Près d'un patient sur deux (49%) présentant une maladie au stade de la décompensation est soumis à une hospitalisation dans le service de cardiologie de l'hôpital. Grâce aux succès enregistrés dans le développement de la cardiologie, le nombre de dépistages de l'insuffisance cardiaque dans la population a tellement augmenté que cela ressemble à une véritable épidémie. En cas de traitement rapide contre une crise cardiaque ou d’autres maladies, vous pouvez augmenter considérablement l’espérance de vie des patients.

L'insuffisance cardiaque chronique est principalement due à l'athérosclérose, aux maladies coronariennes et à l'hypertension. Le diabète sucré conduit souvent à une insuffisance cardiaque chronique chez les personnes âgées. En Russie, la maladie pulmonaire obstructive chronique (13%) et des antécédents graves d'accident vasculaire cérébral (10,3%) sont également responsables de la maladie. De nombreuses autres maladies du système cardiovasculaire entraînant une insuffisance cardiaque chronique (cardiopathie, cardiomyopathie, myocardite, arythmies cardiaques) ne représentent au total que 5%, car elles ont été traitées avec succès. En cas de rejet du traitement chirurgical proposé dans les délais prescrits, des conséquences irréversibles sur la vie et la santé peuvent en résulter.

En Russie, l'insuffisance cardiaque chronique est plus souvent enregistrée chez les femmes et dans le monde entier chez les hommes. Cela est peut-être dû à l'attention accrue des femmes à leurs problèmes de santé.

Formes de dysfonctionnement ventriculaire gauche dans l'insuffisance cardiaque chronique:

  1. Insuffisance cardiaque chronique avec fonction systolique altérée - lorsque la fraction d'éjection du ventricule gauche est réduite dans 75% des cas.
  2. Insuffisance cardiaque chronique avec altération de la fonction diastolique - la fraction d'éjection du ventricule gauche n'est pas réduite, mais la violation de son remplissage est déterminée, ce qui entraîne une augmentation de la pression dans les veines pulmonaires chez 25% des patients.

Symptômes d'insuffisance cardiaque

Au début de la maladie, les symptômes d'insuffisance cardiaque sont observés exclusivement pendant l'effort physique. On observe l'apparition d'un essoufflement (respiration fréquente et profonde, qui ne correspond pas au niveau de charge), avec une augmentation de la pression dans les vaisseaux pulmonaires, une toux survient, parfois avec du sang. À la suite d'une activité physique, prendre une grande quantité de nourriture et dans une position couchée sur le dos - accélération du rythme cardiaque. Le patient se plaint de fatigue excessive et de faiblesse. Au fil du temps, il y a une augmentation des symptômes qui inquiètent maintenant non seulement l'activité physique, mais également au repos.

En cas d'insuffisance cardiaque, la quantité d'urine diminue en règle générale, les patients vont aux toilettes principalement la nuit. Le soir, l'œdème des membres inférieurs apparaît, commence par les pieds, puis «monte» vers le haut, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale - ascite, cavité thoracique - hydrothorax, péricarde - hydropéricarde. La peau des pieds, des mains, des lobes d'oreille et du bout du nez devient cyanotique. L'insuffisance cardiaque s'accompagne d'une stagnation du sang dans les vaisseaux du foie, contribuant à l'apparition d'une sensation de lourdeur et d'une douleur sous la côte droite.

Au fil du temps, en cas d'insuffisance cardiaque, il se produit une violation de la circulation sanguine dans tout le corps, entraînant une irritation générale, une fatigue rapide due au stress mental. Le poids corporel diminue, l'activité motrice diminue, l'essoufflement et l'œdème augmentent. La faiblesse augmente, le patient ne se lève plus dans son lit, ne s’assied ni ne s’allonge sur des oreillers avec une tête haute. Parfois, les patients sont dans un état grave pendant combien de mois, après lesquels le décès survient.

Pathogenèse de l'insuffisance cardiaque

Lorsque le volume systolique de la circulation sanguine diminue, les mécanismes de compensation démarrent: la fréquence et la force des contractions cardiaques augmentent en raison de l'activation des facteurs cardiaques et extracardiaques (activation des systèmes neurohumoraux du corps - sympathoadrényle, systèmes rénine-angiotensine-aldostérone, systèmes de calicrekininine, systèmes peptidiques natriurétiques); volume de circulation sanguine minute en raison d'une augmentation du métabolisme du myocarde, remodelage du cœur.

À l'avenir, il se produira une hyperactivation des systèmes neurohumoraux: lésion du myocarde, augmentation de la charge avant et après la charge, rétention de sodium et d'eau, remplacement du collagène des cardiomyocytes normaux, diminution de la nécrose des cardiomyocytes, apparition d'arythmies et diminution de la contractilité du myocarde.

Le remodelage du cœur se développe: modifications structurelles et géométriques du ventricule gauche, entraînant une hypertrophie du myocarde et une dilatation (expansion) du cœur. En conséquence, la géométrie du cœur change et les fonctions systoliques et diastoliques sont perturbées. Ils comprennent à la fois des modifications des cardiomyocytes individuels, une diminution de leur nombre et des modifications de la géométrie du ventricule gauche: dilatation, configuration sphérique, amincissement de la paroi, régurgitation mitrale relative.

En raison des facteurs susmentionnés, contractilité du myocarde, la taille du volume minute diminue, la pression diastolique finale du ventricule augmente et une stase sanguine apparaît dans le canal veineux des petits ou grands cercles de la circulation sanguine.

Précurseurs de LCO

Une insuffisance cardiaque aiguë peut se développer soudainement. Dans certains cas, la FAD et la mort coronaire subite sont les premières manifestations de la maladie coronarienne asymptomatique.

Dans environ 75% des cas de DOS, 10 à 14 jours avant le sinistre, des symptômes alarmants apparaissent, qui sont souvent perçus comme une détérioration mineure temporaire. Cela peut être:

  • La fatigue,
  • Troubles du rythme cardiaque, principalement tachycardie,
  • Faiblesse générale
  • Dégradation des performances
  • Essoufflement.

Classification et stades de l'insuffisance cardiaque

La classification moderne de l’insuffisance cardiaque chronique combine la classification modifiée de l’école de cardiologie russe par étapes ne pouvant qu’empirer (V. Kh. Vasilenko, M. D. Strazhesko, 1935), et la classification internationale par classes fonctionnelles, déterminées par la capacité du patient à tolérer l’activité physique (Test de marche de 6 minutes) et peut s’aggraver ou s’améliorer (Classification des cardiologues de New York).

Classification du CHF de la Société russe des spécialistes de l'insuffisance cardiaque (2002)

FCFC CHF
(peut varier
dans le contexte du traitement)
NKLes étapes
CHF
(ne change pas
dans le contexte du traitement)
1FKLimitations
pas d'activité physique
augmenté
la charge est accompagnée
essoufflement et / ou
récupération lente
1 cuillère à soupeCaché
le coeur
échec
11FKInsignifiant
limitation physique
activité:
fatigue, essoufflement,
battement de coeur
11a stModérément
exprimé
violations
hémodynamique dans
un des cercles
circulation sanguine
111FKPerceptible
limitation physique
activité: par
par rapport à l'habituel
des charges
accompagné de symptômes
11b stExprimé
violations
hémodynamique
dans les deux cercles
circulation sanguine
1U FCLes symptômes
CH sont au repos
et amplifié
au minimum
activité physique
111 eExprimé
troubles hémodynamiques
et irréversible
changements structurels
dans les organes cibles.
Phase finale
dommages cardiaques et
autres corps

Les manifestations

En fonction de l'emplacement de la lésion, l'AHF peut être ventriculaire droit, ventriculaire gauche ou total. En violation des fonctions du ventricule droit, les symptômes prédominent, indiquant une congestion dans un grand cercle de la circulation sanguine:

  • La sécrétion de sueurs froides et collantes,
  • Acrocyanose, moins souvent - une teinte jaunâtre de la peau,
  • Gonflement de la veine jugulaire
  • Essoufflement, non associé à un effort physique, à mesure que la maladie progresse, passant à l'étouffement,
  • Tachycardie sinusale, baisse de la pression artérielle, pouls filamenteux,
  • Foie élargi, douleurs dans l'hypochondre droit,
  • Gonflement des membres inférieurs,
  • Ascite (épanchement liquidien dans la cavité abdominale).

Avec l'insuffisance cardiaque aiguë du ventricule gauche, une congestion progressive se développe dans la circulation pulmonaire et se manifeste par les symptômes suivants:

  • Essoufflement se transformant en étouffement
  • Pâleur
  • Faiblesse faible
  • Tachycardie
  • Toux avec expectorations rosées mousseuses,
  • Respiration sifflante dans les poumons.

Il est de coutume de distinguer plusieurs étapes du développement de l’AOS. L'apparition des précurseurs dans le temps coïncide avec le stade initial ou latent. Il y a une diminution des performances après un stress physique ou émotionnel, un essoufflement et / ou une tachycardie. Au repos, le cœur fonctionne normalement et les symptômes disparaissent.

La deuxième étape est caractérisée par une manifestation d'insuffisance circulatoire sévère dans les deux cercles. Au sous-stade A, on observe un blanchissement de la peau et une cyanose du cœur des parties les plus éloignées du corps. D'habitude, tout d'abord, la cyanose se développe au bout des orteils, puis des mains.

Il y a des signes de congestion, notamment une respiration sifflante dans les poumons, une toux sèche, éventuellement une hémoptysie, tourmenter le patient.

Un œdème apparaît sur les jambes, le foie grossit légèrement. Les symptômes qui indiquent une stagnation du sang, augmentent le soir et le matin disparaissent complètement ou partiellement.

Des troubles du rythme cardiaque et un essoufflement apparaissent lors de l'exercice.

À la sous-étape B, le patient s'inquiète des douleurs douloureuses derrière le sternum. La tachycardie et l'essoufflement ne sont pas associés à un stress physique ou émotionnel. Le patient est pâle, la cyanose saisit non seulement le bout des doigts, mais aussi les oreilles, le nez, se prolonge jusqu'au triangle nasolabial. L'enflure des jambes ne passe pas après une nuit de sommeil, elle se propage au bas du corps.

La troisième étape, c'est aussi dystrophique ou final. Une défaillance circulatoire conduit à une défaillance multiviscérale, qui s'accompagne de modifications irréversibles croissantes dans les organes affectés.

Une pneumosclérose diffuse, une cirrhose, un syndrome rénal congestif se développent. L'échec des organes vitaux. Le traitement au stade dystrophique est inefficace et une issue fatale devient inévitable.

Premiers secours

Lorsque les premiers symptômes indiquant une insuffisance cardiaque apparaissent:

  • Placez la victime dans une position confortable, avec le dos levé,
  • Fournir un accès à l’air frais, détacher ou enlever les vêtements qui gênent la respiration,
  • Si possible, plongez vos bras et vos jambes dans de l’eau chaude,
  • Appelez une ambulance en décrivant les symptômes en détail,
  • Mesurer la pression, si elle est basse - donner un comprimé de nitroglycérine,
  • 15 à 20 minutes après le début de l’attaque, appliquez un garrot sur la cuisse, la position du garrot est modifiée à des intervalles de 20 à 40 miut,
  • En cas d’arrêt cardiaque, il convient de commencer la respiration artificielle et le massage cardiaque indirect (si vous avez des capacités de performance).
  • Alors que la victime est consciente, vous devez parler et la calmer.

En arrivant à la place des ambulanciers, les médecins doivent stabiliser le patient. Pour faire ceci:

  • Oxygénothérapie
  • Élimination du bronchospasme,
  • Soulagement de la douleur
  • Stabilisation de la pression,
  • Efficacité respiratoire accrue,
  • Prévention des complications thrombotiques,
  • Élimination de l'œdème.

Diagnostic d'insuffisance cardiaque

  • électrocardiogramme
  • échocardiogramme (échocardiographie, échographie du coeur),
  • radiographie thoracique
  • Surveillance Holter
  • tests cliniques généraux: analyse générale du sang, des urines, biochimie (créatinine, bilirubine, protéines, cholestérol, etc.),
  • un test sanguin pour le peptide natriuritique cérébral (une hormone dont le niveau augmente même avec une insuffisance cardiaque mineure).

Mourant

Personne n'est à l'abri d'une mort subite due à un arrêt cardiaque. À propos de dans 25% des cas, cela se fait sans prérequis apparents, le patient ne ressent rien. Dans tous les autres cas, apparaissent les symptômes ou précurseurs précurseurs, dont l'apparition coïncide dans le temps avec le stade latent du développement de l'AHF.

Quels sont les symptômes avant la mort dans l'insuffisance cardiovasculaire aiguë? Dans la moitié des cas avant le décès, il y a une attaque de douleur aiguë au coeur, une tachycardie.

La fibrillation ventriculaire se développe, évanouissement, faiblesse grave. Vient ensuite la perte de conscience.

Immédiatement avant la mort, les contractions du muscle tonique commencent, la respiration devient fréquente et lourde, ralentit progressivement, devient convulsive et s’arrête 3 minutes après le début de la fibrillation ventriculaire.

La prévention

La prévention de l'insuffisance cardiaque est particulièrement importante pour les personnes à risque. Les personnes souffrant de maladies cardiaques doivent se soumettre à un examen préventif effectué par un cardiologue deux fois par an et suivre les instructions du médecin.

Un traitement d'entretien à vie est prescrit à de nombreux patients.

Il est très important de mener une vie active, l'activité physique devrait provoquer une sensation de fatigue agréable.

Si possible, éliminez le surmenage émotionnel.

Il est nécessaire de revoir complètement le régime alimentaire, d'abandonner les aliments frits, trop épicés, gras et salés, l'alcool et le tabac sous quelque forme que ce soit. Des recommandations plus détaillées concernant le régime alimentaire ne peuvent être données que par le médecin traitant, en fonction des caractéristiques des maladies et de l'état général du patient.

Pin
Send
Share
Send
Send